Les stratégies pour intégrer la RSE de manière efficace et rigoureuse au sein de votre entreprise

15 Nov 2022 | Stratégie climat

Capture tableau de bord sur tablette
La RSE, pour Responsabilité Sociale de l’Entreprise, repose sur l’idée que les entreprises ont intérêt à optimiser leurs impacts sociaux et environnementaux : en réduisant les impacts négatifs et en augmentant les positifs autant que possible, en associant leurs parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs en premier lieu). Cette responsabilité peut bénéficier une stratégie commerciale en aidant une entreprise à instaurer la confiance avec ses clients et ses autres parties prenantes.

Depuis quelques années, de plus en plus d’entreprises s’intéressent à ce concept. Elles sont de plus en plus conscientes de l’importance de la RSE et commencent à l’intégrer dans leur business model. Cela est dû au fait que la RSE est devenue un facteur important de fidélisation des clients et est considérée comme un moyen pour les entreprises d’apporter une contribution positive à la société

La définition de sa stratégie RSE

Pour structurer une véritable stratégie RSE, l’entreprise doit dépasser le stade de « mécène », tout en conservant ce rôle, mais intégrer des impacts positifs au sein de son activité même, sur sa chaine de valeur. Sur la base de preuve et de réalisation tangibles, significatives et cohérente avec son activité, la RSE doit être communiquée d’une manière qui résonne auprès des clients et des parties prenantes. Il est possible de le faire au moyen de divers canaux, comme les relations publiques, le marketing, la publicité et les médias sociaux.
La stratégie RSE la plus efficace doit donc s’incorporer à vos enjeux métiers, vos activités spécifiques. Quelque soit cette activité (production d’un bien, accompagnement d’un service, etc.), celui-ci peut intégrer des plus-values environnementales ou sociales par rapport à la situation antérieure ou celle des concurrents.

Questions centrales et domaines d’actions

La difficulté de la RSE, au sens de l’ISO 26 000, c’est que les questions centrales et les domaines d’actions sont nombreux. Il faut donc sélectionner les plus pertinents : ceux qui offrent la plus forte matérialité (ou le plus gros impact) et le plus grand levier d’action à la fois.

1. Gouvernance de l'organisation
2. Droits de l'Homme
1. Obligation de vigilance
2. Situations présentant un risque pour les droits de l’Homme
3. Prévention de la complicité
4. Résolution des griefs
5. Discrimination et groupes vulnérables
6. Droits civils et politiques
7. Droits économiques, sociaux et culturels
8. Droits fondamentaux au travail
3. Relations et conditions de travail
1. Emploi et relations employeur/employé
2. Conditions de travail et protection sociale
3. Dialogue social
4. Santé et sécurité au travail
5. Développement des ressources humaines
4. L'environnement
1. Prévention de la pollution
2. Utilisation durable des ressources
3. Atténuation des changements climatiques et adaptation
4. Protection et réhabilitation de l’environnement naturel
5. Bonnes pratiques des affaires
1. Lutte contre la corruption
2. Engagement politique responsable
3. Concurrence loyale
4. Promotion de la responsabilité sociétale dans la sphère d’influence
5. Respect des droits de propriété
6. Questions relatives aux consommateurs
1. Bonnes pratiques en matière de marketing, d’informations et de contrats
2. Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs
3. Consommation durable
4. Service après-vente, assistance et résolution des réclamations et litiges pour les consommateurs
5. Protection des données et de la vie privée des consommateurs
6. Accès aux services essentiels
7. Éducation et sensibilisation
7. Engagement sociétal
1. Ancrage territorial
2. Éducation et culture
3. Création d’emplois et développement des compétences
4. Développement des technologies et accès à la technologie
5. Création de richesses et de revenus
6. La santé
7. Investissement social
Pour que votre stratégie RSE soit la plus précise possible il vous faut :

– Savoir précisément qui va être le coordinateur : nommer un responsable de projet RSE qui se chargera de mener à bien le projet tout en étant capable d’échanger avec les Directions qui composent votre organisation. Choisissez quelqu’un qui préférablement possède des compétences en management environnemental et/ou des compétences métiers qui pourront le légitimer.
– Faites le bilan des démarches actuellement pratiquées en termes de RSE en repartant de la norme ISO 26 000, communiquez avec vos parties-prenantes pour définir vos impacts négatifs et positifs, posez-vous des questions qui vous permettront de savoir concrètement où vous vous situez en réutilisant des standards reconnus et accessibles gratuitement comme les outils « Global Reporting Initiative » ou « B-Corp ».

Une fois que vous avez tracé le bilan de ce vos forces et faiblesses, de vos risques et opportunités, définissez votre stratégie RSE en associant autant que possible vos parties prenantes, bien que cela soit plus long et plus complexe au premier abord : c’est un calibrage délicat.

Les actions à mettre en œuvre

Voici quelques actions clés qui vous aideront à orienter votre stratégie RSE vers des « victoires rapides ».

Le Bilan Carbone © ou le Bilan GES :

Si votre entreprise souhaite réaliser son Bilan Carbone ©, vous pouvez faire appel à un prestataire spécialisé habilité pour faire votre Bilan Carbone, c’est le cas de Mobeetip. 😉 

Réaliser son Bilan Carbone est de plus en plus primordial au sein d’une entreprise, à juste titre, cela permet :
– De (mieux) structurer votre politique environnementale au sein de votre organisation
– D’identifier des actions permettant de réduire vos émissions de gaz à effet de serre et votre impact global au sein de votre entreprise
– De vous démarquer de vos concurrents par votre exemplarité
– D’impliquer vos collaborateurs ou vos fournisseurs à travers ce Bilan Carbone
Challengez vos collaborateurs

Il existe différents moyens d’engager vos collaborateurs dans votre démarche RSE. parce que qui de mieux que vos parties-prenante pour dégager le meilleur de votre entreprise.

Climatip®: La plateforme propose à vos salariés des défis ludiques qui répondent à une ou plusieurs thématiques de la transition bas carbone. Lorsque les objectifs sont atteints, une partie des gains qui en résulte va permettre de générer des cagnottes individuelles ou collectives, permettant de financer des projets locaux et impacts choisis par les collaborateurs.

La Fresque du Climat : Pour sensibiliser aux enjeux environnementaux, l’association La Fresque du Climat anime des ateliers ludiques et jeux collaboratifs pour expliquer le fonctionnement et les mécanismes du dérèglement climatique et le rendre plus concret.

Run for Planet : La 1ère course française éco-conçue pour la planète !

Et il y en a beaucoup d’autres !

fresque du climat -rse - Mobeetip
run for planet - rse - Mobeetip

Bien mené, une stratégie RSE va renforcer ou réorienter votre business vers de nouveaux marchés. C’est un avantage économique et concurrentiel pour votre entreprise qu’ont pu démontrer Michael Porter et Mark Kramer dès 2006 dans la célèbre Harvard Business Review : « Strategy and Society: The Link Between Competitive Advantage and Corporate Social Responsibility ». Il s’agit d’enjeux qu’il ne faut pas négliger car cela permet de répondre aux enjeux actuels et d’optimiser la performance opérationnelle, voire de réduire les coûts de gestion.

Vous souhaitez faire votre Bilan Carbone au sein de votre entreprise, et mettre en place des actions pour être plus engagé et responsable ? Chez Mobeetip, nous vous accompagnons dans la réalisation de votre Bilan Carbone ainsi que dans l’amélioration de votre score Ecovadis ou de votre note B-Corp, sans parler des défis concrets et impacts avec vos collaborateurs.

Pour aller plus loin :

Quelle est l’empreinte carbone d’un e-mail ?

Quelle est l’empreinte carbone d’un e-mail ?

L’envoi de milliers d’e-mails chaque jour joue énormément dans l’empreinte carbone d’une entreprise.Depuis quelques années maintenant, le numérique fait partie intégrante de votre quotidien. On envoie des e-mails, des messages instantanés… Mais est-ce bien judicieux ?...